Close

Définition du feutre et du feutre nuno

                                                       Définition du feutre et feutre nuno

 

                                                  

 

Étoffe confectionnée à partir de l’enchevêtrement de fibres de laine non filées.  Le véritable feutre ne peut être fabriqué qu’à partir de fibres enrobées de minuscules écailles souples et pourvues de barbes qui leur permettent de s’enchevêtrer pendant le feutrage. Comme la plupart des différentes toisons de mouton, les fibres de laine sont couvertes d’écailles de structures bien spécifiques.

Lors de la fabrication du feutre, les fibres et les écailles sont assouplies à une certaine température. L’humidité et le savon sont utilisés pour lubrifier et assouplir. Les fibres sont emmêlées ou feutrées par agitation ou friction.Dans la méthode moderne on utilise de la laine nettoyée, cardée ou peignée.  Elle est ensuite empilée en couches successives jusqu’à l’obtention de l’épaisseur requise pour le tissu fini.Les fibres préparées sont alors humidifiées avec de l’eau tiède et savonneuse et délicatement frottées pour provoquer l’enchevêtrement des fibres.  Le feutre est ensuite foulé, ou rétréci, afin de comprimer les fibres qui s’entrelacent pour former un tissu souple, dense et solide.

Le feutre Nuno : Le feutre de Nuno est une technique de feutrage associant laine et tissu développée par Polly Stirling, une artiste de Nouvelle-Galles du Sud d’Australie, vers 1992. Le nom est dérivé d’un mot japonais qui signifie tissu. La technique lie les fibres lâches, généralement de la laine à un tissu transparent tel que la gaze de soie, créant un feutre léger. Les fibres peuvent couvrir complètement le tissu de fond ou elles peuvent être utilisées comme motif décoratif. Le feutre de Nuno incorpore souvent plusieurs couches de fibres lâches combinées pour accumuler la couleur et créer une texture particulière. Le procédé de feutrage nuno est particulièrement adapté à la création de tissus légers utilisés pour la confection de vêtements. L’utilisation de la soie ou d’un autre tissu stable dans le feutre crée un nouveau tissu qui ne se déforme pas. Des tissus tels que le nylon, la mousseline ou d’autres tissus ouverts peuvent être utilisés comme fond de feutrage ce qui donne un large éventail d’effets texturaux et de couleurs. Le feutre Nuno est un tissu créé extrêmement souple. Il peut être fabriqué à partir de plusieurs couches de laine pour s’adapter à des usages différents. Il peut être fait beaucoup plus léger que le traditionnel feutre de laine.

 

Texte issu de la liste de métiers d’art : 35 – Domaine du textile

À partir de laine cardée qu’il répartit, humidifie et savonne manuellement, le feutrier conduit les fibres de laine à s’amalgamer afin de créer le feutre, textile non tissé. Ce lent processus lui permet de faire naître une matière solide, dense ou légère, tout en dirigeant sa forme, à plat ou directement en volume.